Auto liberté pour tous à l’honneur !

Contenu de la page : Auto liberté pour tous à l’honneur !

C’est un bien bel article que nous consacre le journal L’eveil, en plus de l’honneur particulier d’etre en premiere page.

Nous vous retranscrivons cet article dont vous pouvez retrouver l’intégralité sur le site de l’eveil a cette adresse :

http://www.leveil.fr/actualite/La-mecanique-associative-en-marche

Et surtout dans l’edition papier du samedi 19 Mars. Un grand merci a Lionel et Vincent

Permettre à ceux qui n’ont pas les moyens de réparer leur voiture, tout en se réinsérant dans la vie active… Le garage associatif de Chomelix est un modèle d’entraide.

« Courir après le fric, j’en avais marre. Là, je cours toujours après, mais c’est pas pour moi ! C’est vraiment le côté social qui m’attire », résume d’un trait Frédéric Naud, l’encadrant technique et conseiller d’insertion, au franc-parler. C’est lui qui fait tourner le garage associatif de Chomelix : Auto Liberté Pour Tous. Un garage qui a ouvert ses portes en juilet 2012.

Des clients avec de faibles revenus

Le principe du garage associatif (c’est à ce jour le seul de ce type en Haute-Loire) est simple. Il est ouvert aux personnes ayant droit aux minimas sociaux, comme le RSA, l’ASS (fin de chômage) ou l’allocation chômeur. « Mais, si c’est un ancien cadre à 5.000 euros par mois, il n’est pas le bienvenu », avertit de suite celui que tout le monde appelle Fred au garage. « Les deux tiers des clients viennent grâce aux assistantes sociales qui nous les envoient ».

Trois formules sont proposées aux clients qui doivent d’abord s’acquitter d’une adhésion annuelle de 45 euros pour venir au garage. Dans le premier cas de figure : le client n’est pas mécano et il ne veut rien apprendre. « On fait tout, et là, c’est 35 euros de l’heure ». Un tarif des plus attractifs, en comparaison avec les prix de l’heure des garages classiques (autour de 55 - 60 euros) ou dans les concessions (70 à 80 euros). Vient ensuite la formule intermédiaire, c’est celle où « le client veut apprendre. C’est celle que l’on préfère. Là, on se met en binôme avec lui pour 17,50 euros de l’heure ». Enfin, pour celles et ceux qui ont déjà les connaissances en mécanique : « c’est gratuit pour l’instant. C’est comme si on mettait le garage à disposition. Mais les charges augmentent et cela devient compliqué », prévient Fred.

Auto Liberté pour Tous propose aussi des voitures à la vente. Données par des particuliers ou des garages (comme Toyota Escudero au Puy), elles sont réparées et passées au contrôle technique avant d’être revendues à bas prix. Toujours avec la même idée de venir en aide à ceux qui sont dans le besoin.

Garage recherche voitures

Une soixantaine de véhicules ont ainsi été rénovés et vendus en 2015, c’est dire si la formule séduit. « Ici, sans voiture, c’est dur de trouver un travail ». Et pour continuer à pouvoir proposer ces bonnes affaires, le garage associatif lance un appel. « Nous recherchons des voitures à réparer car on en manque vraiment », explique Frédéric. « On a même fait une demande de déduction fiscale pour les gens qui nous donnent des voitures. Ça devrait marcher », espère le président de l’association Jean-Paul Moulin.